Mise sur cale en août 1964, la Rance, a été lancée le 5 mai 1965 et admise au service actif le 5 février 1966. C’est le quatrième d’une série de 5 bâtiments initialement destinés au soutien logistique d’une force navale. La Rance a été désarmée en janvier 1997.

A l’origine ce bâtiment avait été conçu d’une façon particulière pour servir de support aux activités des spécialistes du Commissariat à l’Energie Atomique et pour permettre les contrôles de sécurité du champ de tir après les explosions nucléaires expérimentales réalisées par la France dans le Pacifique.

En raison de ces premières missions, la Rance était appelée à pénétrer la première dans la zone touchée par l’explosion et sa construction s’est effectuée en fonction de cette donnée primordiale. Ce bâtiment permettait la mise en oeuvre du personnel à terre ce qui comportait des installations variées dont celles destinées à la décontamination… et portait, par ailleurs, des installations de recherches médicales du Service de Santé des Armées.
De nombreux laboratoires, des ateliers, des bureaux pour les ingénieurs et techniciens, des logements pour un effectif permanent de 215 personnes, des installations hospitalières particulièrement développées et étudiées, faisaient de ce bâtiment une unité consacrée à la sécurité radioloqique.

Sa vocation sanitaire a conduit dans les années 80 à redéfinir sa mission au profit de la FAR (Force d’Action Rapide) comme Bâtiment de Soutien Santé avec des aménagements spécialisés : bloc chirurgical, hôpital. Il fut également utilisé comme navire de commandement pour le Centre d’Entraînement de la Flotte.

 

 

Les bâtiments de soutien mobile
.
Nom
Sur cale
Lancé
En service
Désarmé
A615 Loire
09/07/1965
01/10/1966
10/10/1967
A617 Garonne
23/12/1963
08/08/1964
01/09/1965
2003
A618 Rance
08/1964
05/05/1965
05/02/1966
1997
A621 Rhin
24/04/1961
17/03/1962
01/03/1964
2002
A622 Rhône
23/02/1962
08/12/1962
01/12/1964
1997